Mass Effect: Andromeda, premier contact réussi

Mass Effect Andromeda
Crédits : Bioware

Le quatrième opus de la saga Mass Effect arrive ! Dans Andromeda, tout est plus grand, plus beau, plus prenant ! Les premiers retours sont là.

Dés sa sortie en 2007, Mass Effect a chamboulé le paysage vidéo-ludique des RPG, ou Jeux de Rôle. La combinaison du gameplay porté sur l’action, des éléments de choix influant sur votre aventure, et d’un univers de science-fiction extrêmement fourni a fait mouche. Dix ans plus tard, la licence phare de Bioware est attendue au tournant, après un Mass Effect 3 dont la conclusion avait fait polémique. Le développeur avait même patché la fin du jeu pour que celle-ci soit plus satisfaisante aux yeux des fans ! Avant la sortie de Mass Effect: Andromeda, la presse a eu droit à une version anticipée du jeu. Voici ce qui ressort des cinq premières heures de jeu, sans spoiler !

Ce rêve bleu d’une autre galaxie

Comme son titre l’indique, ce Mass Effect se déroule dans notre galaxie voisine, Andromède ! Après un voyage de 600 ans, votre vaisseau colonisateur arrive à destination, et l’équipage est réveillé de sa cryogénisation. Que vous choisissiez d’incarner un homme ou une femme, vous vous appelez Ryder (nommé en hommage à Sally Ride, première femme américaine dans l’espace). Votre mission est de vérifier si le « monde doré » choisi pour la colonisation est bien le petit paradis prévu…

Bien évidemment, des problèmes arrivent assez vite ! Vous allez devoir composer avec tout un tas de calamités qui vont affecter votre équipe et vos colons. L’histoire se déroulant 600 ans après les événements de Mass Effect 3, il n’y aura pas de lien direct. Mais vu que votre vaisseau a pris son départ entre ME2 et ME3, il y a fort à parier que les actions du héro/héroïne des précédents opus, Shepard, soient au moins mentionnées. Lors de la création de personnage, on vous demande d’ailleurs si Shepard était un homme ou une femme.

Les races extra-terrestres des précédents jeux seront bien évidemment de la partie, ainsi que de nouvelles. On notera la présence d’une Turienne, en première apparition de la gente féminine pour la race alien militariste des Turiens. Longtemps étrangement absentes des jeux bien que vues dans les comics Mass Effect, cet écueil est maintenant réparé !

Mass Effect Andromeda
Crédits : Bioware

De la personnalisation à foison

La création de personnage est plus satisfaisante que dans les épisodes précédents. Fini de galérer pendant une éternité pour donner à votre personnage une tête a peu près correcte sous tous les angles ! Les visages prédéfinis sont un bon point de départ, et leur modification est plus aisée et intuitive qu’avant. Les coupes de cheveux, toujours difficile à faire dans les jeux, sont très honorables et font plaisir à voir.

Du côté des capacités de votre personnage, vous avez carte blanche. En effet, bien que vous choisissiez un « Profil » de départ pour votre personnage et votre équipe, vous avez accès à un vaste panel de compétences et activables de combats, technologiques, ou biotiques (sorte de pouvoirs psychiques). Vous pouvez même par la suite développer d’autres Profils et compétences dans une direction totalement différente ! Les armes de votre équipe seront également personnalisables à foison, grâce aux modifications que vous trouverez ou achèterez.

Mass Effect Andromeda
Crédits : Bioware

De l’action, du drame, de la romance…

La série a connu une progression constante au niveau de son gameplay, rendant les combats de plus en plus fluides et fun, et Andromeda ne déroge pas à la règle. L’action est dynamique au possible ! Vous disposez maintenant d’un jetpack vous permettant de sauter haut, mais aussi de foncer sur vos ennemis et d’esquiver leurs tirs ! Vous en aurez besoin, les ennemis font mal et la difficulté semble présente même en mode Normal.

Les choix et systèmes à points foisonnent, encore plus que dans les précédents opus. Alors que ceux-ci étaient un compromis entre l’action et le RPG, Andromeda semble s’étendre dans les deux directions, sans compromis. Les combats sont palpitants, mais vous passerez aussi beaucoup de temps dans la gestion de vos ressources et équipements. Votre équipe aura également besoin de vos capacités de meneur !

La roue des dialogues et choix, fonctionnalité phare des Mass Effect, a été totalement repensée. Ainsi, les conséquences de vos choix sont plus clairs. « Est-ce que je demande juste des détails avec cette phrase, ou est-ce que ça fait progresser la conversation vers un autre sujet ? » Cette question récurrente dans les précédents opus est maintenant obsolète ! Les conséquences de vos choix  de dialogue sont clairement représentés au centre de la roue. Finis également les choix restrictifs d’alignement Conciliation ou Pragmatisme, votre personnage se créera son image de manière plus fluide et naturelle grâce à de multiples voies de développement.

Mass Effect Andromeda
Crédits : Bioware

Une galaxie à explorer

Mais ce ne serait pas vraiment un Mass Effect sans un univers de science-fiction énorme et une histoire prenante. Après quelques heures, le bilan est positif pour Andromeda ! On en redemande et le contenu est fourni. Même la première mission où vous vous faites la main contient plusieurs sous-mission optionnelles, et la carte est grande. Le jeu ressemble plus à un Dragon Age: Inquisition de par ses possibilités d’exploration, mais il n’y a pas de contenu de remplissage pour l’instant. Toutes ces grandes et petites « quêtes » sont intéressantes et pertinentes, et vous font découvrir de nouvelles facettes de cette galaxie inconnue.

Parlons-en, de la galaxie. L’environnement des mondes transmet vraiment la sensation d’avoir été balancé sur des planètes extra-terrestre étranges, où les lois de la physique et de l’évolution sont en option ! Les paysages sont magnifiques et les détails environnementaux sont partout. C’est un plaisir d’explorer ces mondes, malgré leurs dangers constants !

Les personnages principaux quand à eux sont intéressants et complexes. Sans donner trop de détails, la Turienne, nommée Vetra, semble encore plus stylée que Garrus ! Bon point, même les personnages mineurs croisés au détour d’une conversation ne sont pas ennuyants. On notera tout de même quelques animations faciales rigides au niveaux des personnages humains, lors de conversations mineures. Depuis les premiers extraits, Bioware avait promit des améliorations sur ce point, est-ce qu’un patch pourrait régler cela ? Mystère.

Mass Effect Andromeda
Crédits : Bioware

Cinq heures plus tard

Après ces quelques heures de jeu, on peut dire que Mass Effect: Andromeda est très prometteur. Si il nous faudra attendre les test complets pour être totalement rassurés, il semblerait que cette nouvelle mouture de la série puisse ravir tous les fans et les nouveaux arrivants. En fan de la première heure, je l’attends pour ma part avec impatience !

Mass Effect: Andromeda sort le 23 mars 2017 en Europe, sur PS4, Xbox One et PC.

A propos de David 40 Articles
Passionné de jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance, j'adore partager mon enthousiasme avec les lecteurs !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.