La Switch, Eldorado des jeux indés

Indés sur Switch
Crédits : Nintendo

Si la Switch doit son succès à son concept hybride et au carton de Zelda, ce sont aujourd’hui les développeurs indés qui lui promettent un avenir radieux.

Les petits développeurs indépendants, ou indés, sauveurs de Nintendo ? S’il faut bien avouer que Zelda: Breath Of The Wild a grandement participé au succès de la Switch (on se souvient que pendant un moment, il s’était vendu plus de jeux Zelda que de Switch), la console de la firme japonaise a d’autres as dans sa manche. Bien sûr, il y a les jeux estampillés Nintendo. L’addictif Splatoon 2, le classique Mario Kart 8. Le délirant Mario + The Lapins Crétins, l’innovant (mais poussif) ARMS.

Mais l’indice capital qui suggère la longévité de la console ? C’est la présence actuelle et future des développeurs indépendants sur Switch. On pouvait être dubitatif quant aux annonces de Nintendo, qui voulait faciliter le travail des indépendants sur la console. Est-ce qu’on allait assister à un épisode WiiU bis, qui ne facilitait pas du tout le développement et portage des jeux ? La Switch allait-elle faire comme un soufflé qui retombe ? On peut, je pense, être maintenant rassuré.

Indés sur Switch
Crédits : Nintendo

Météo Switch : Averses de bons jeux

Le portage vers la Nintendo Switch semble être beaucoup plus aisé que sur son aîné. En effet, les jeux indés déjà présents sur d’autres supports et actuellement ou bientôt disponibles sur Switch sont nombreux. On peut nommer des succès tels que Stardew Valley, Rocket LeagueMinecraft, Oxenfree, Shovel Knight, etc. Nintendo supporte également la visibilité de ces créateurs, et leur a même donné le surnom de Nindies, pour Nintendo Indies, les « Indés de Nintendo ».

Et les chiffres de ventes le démontrent : les jeux indé sont beaucoup plus populaires sur Switch que sur les autres plate-formes. Mais les exclusivités Switch ne sont pas en reste : le récent Golf Story, un mélange de RPG rétro et de golf loufoque, s’est plus vendu que Pokkén Tournament DX !

Indés sur Switch
Crédits : Nintendo

Phénomène de mode ou tendance durable ?

Il faut garder à l’esprit que de gros concurrents aux petits indés vont bientôt arriver sur Switch. Outre les portages de jeux AAA tels que DOOM, Skyrim, Wolfenstein 2 ou encore L.A. Noire, les nouveaux Mario Odyssey et Xenoblade Chronicles 2 pointent également le bout de leur nez pour la fin d’année.

Autre risque avec le développement d’une librairie de jeux dématérialisée conséquente : la surabondance de jeux, comme sur la plate-forme Steam. Mais la Switch a encore de la marge pour éviter cela, et de mon avis on ne peut que se réjouir de sa success story qui chamboule le paysage vidéo-ludique !

A propos de David 39 Articles
Passionné de jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance, j'adore partager mon enthousiasme avec les lecteurs !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.