Valve contre la revente de jeux sur Steam

Cadeau Steam
Crédits : IGN

Le dernier changement apporté au système de cadeaux entre amis Steam vise la vente sur le marché gris, mais limite les possibilités des utilisateurs.

Face à la concurrence déloyale des sites de revente de clés de jeux tels que G2A et leur existence plus ou moins légale, ce n’était qu’une question de temps avant que Valve ne prenne de nouvelles mesures pour sa plate-forme Steam. C’est maintenant le cadeau de jeux entre amis qui est visé. Les changements sont déjà en place !

Avant le changement

Vous achetiez un jeu sur Steam, et aviez l’option de le mettre dans votre inventaire, à offrir plus tard. Il pouvait rester indéfiniment ainsi. Les revendeurs profitaient donc de cette possibilité pour les accumuler lors des promotions, et les revendre plus cher par la suite. Il était également possible d’envoyer un lien vers le cadeau sur une adresse mail.

Une autre manière de casser les prix était d’acheter le jeu dans une zone géographique où les jeux sont moins chers (par exemple, en Russie). Ensuite, ils étaient envoyés en cadeau vers les acheteurs d’autres pays.

À partir de maintenant

Lorsque vous achetez un jeu, vous avez toujours l’option de l’envoyer en cadeau. Mais il n’est plus possible de stocker les jeux dans son inventaire, ou d’envoyer sur une adresse mail ! L’envoi se fera à l’achat ou à une date que vous pouvez préciser, et obligatoirement vers un ami Steam. Dans ce cas, l’envoi se fera automatiquement à cette date et le jeu sera indisponible pendant ce temps.

Si le cadeau est accepté, il est directement ajouté à la bibliothèque de l’utilisateur ciblé. Si le cadeau est refusé, encore une fois plus de retour à l’inventaire, vous êtes remboursé automatiquement ! De plus, il est maintenant impossible d’envoyer des jeux entre zones géographiques où les écarts de prix sont trop conséquents.

Magasin Steam
Crédits : Steam

Les joueurs en victimes

Étrangement, Valve a choisi de justifier ces changements en expliquant sa volonté de simplifier l’échange de jeux (source). Les « avantages » mis en avant sont bien maigres comparés aux précédentes possibilités.

Cela a provoqué une incompréhension de beaucoup d’utilisateurs de Steam, car aucune mention n’est faite de la véritable intention de Valve. En effet, ces mesures visent uniquement la revente au marché gris, mais ce sont bien les joueurs qui se retrouvent lésés.

Ce n’est pas la fin du monde pour les utilisateurs de la plate-forme, mais la possibilité d’échanger des jeux via son inventaire va manquer. La dimension communautaire de Steam va en prendre un petit coup, ce qui n’est jamais une bonne nouvelle.

A propos de David 34 Articles
Passionné de jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance, j'adore partager mon enthousiasme avec les lecteurs !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*