Paris Games Week 2015, le retour des Gamers - SparnaGames

Paris Games Week 2015, le retour des Gamers

SparnaGames à la Paris Games Week 2015
Crédits : SparnaGames

La Paris Games Week 2015 est désormais révolue. Nous sommes venus, nous avons vu, nous avons joué ! Les troupes de la SparnaGames rentrent au QG les pouces en compote et vous racontent cette journée mouvementée.

Assister à la Paris Games Week est le rêve de tous les Gamers. La SparnaGames s’est rendu sur place le temps d’une journée. Et je peux vous dire qu’ils savent mettre l’ambiance à la PGW. Entre les spectacles de dance amateur avec Just Dance, les files d’attente impressionnantes pour Star Wars Battlefront ou encore Uncharted 4, les concours, les bornes de jeux, et les stands à foison : difficile de s’ennuyer. 😉

Revenons sur cette journée mémorable et pour le moins bien remplie. Suivez le guide :

Paris Games Week 2015 en image
Crédits : SparnaGames

08:00 : Plan d’action, chouquettes, et… Où sont les clefs ?

Tout le monde se retrouve au point de rendez-vous et discute avec entrain, effectuant un repérage sur le plan de la PGW. Mais fin prêts pour le départ, on apprend que les clefs du minibus restent introuvables. Que faire ? Chaque minute compte, Smicha mène l’enquête.

08:30 : Tous à la Gamobile !

On parvient enfin à localiser les clefs du minibus. En voiture SparnaGames ! La Paris Games Week n’attend pas.

09:00 : ZzZzzz… et ça comate à l’arrière.

On prend la route. Les filles discutent jeux vidéo, tandis que les garçons à l’arrière retombent dans les bras de Morphée.

11:00 : Bouchon en vue.

Qui dit Paris, dit bouchon ! On ne déroge pas à la règle. Étonnement, cette épreuve fut de courte durée. Le vrai combat, en revanche, commença une fois arrivé à la Porte de Versailles : trouver une place de parking !

12:00 : Infiltration réussie.

Enfin nous y sommes. La première chose qui me saute aux yeux est la superficie du salon et son nombre spectaculaire de visiteurs. La foule est si dense qu’il faut jouer du coude pour avancer. On pourrait croire que la Paris Games Week attire en majorité les adolescents et les jeunes adultes, mais il n’en est rien. C’est un salon pour petits et grands joueurs, les enfants et les grands-parents sont aussi de la partie.

13:00 : Les Gamers aussi cassent la croûte.

On s’éloigne des stands pour se poser dans les bas fonds de la PGW. Car oui, on ne peut mener une bataille le ventre vide. Et il se trouve qu’on était juste à côté des coulisses. On a croisé des membres du staff et des cosplayers entre deux chips. 😉

Paris Games Week 2015 en image
SparnaGames

13:30 : Et c’est reparti pour un tour.

La SparnaGames s’attaque aux gros gibiers : PlayStation ; Nintendo ; Square Enix et j’en passe. Tellement de choses à voir en si peu de temps ! C’est alors que nous recevons un message du QG : retrouver un Gamer professionnel, dénommé Krnage, au stand de Jeuxvidéo.com. Au cours de notre quête, nous apercevons quelques Youtubers célèbres. 😀

15:30 : Here we go !

Après cette cavalcade éreintante, nous nous sommes frayés un chemin dans la mêlée jusqu’aux jeux en libre accès, et autres bornes d’arcade. FIFA 16, Rayman Origins, Fast Racing, ou encore Rodea The Sky Soldier ont su nous séduire dès la première minute de jeu. Nous sommes passés ensuite à de plus gros poissons, comme Thrustmaster et NBA 2K16 dont les manettes furent convoitées par plus d’un, mais où l’attente fut largement récompensée.

Thrustmaster et NBA 2k16 à la Paris Games Week 2015
Crédits : SparnaGames

17:30 : Time Out !

L’aventure se termine du moins pour nous, car la Paris Games Week continua les jours suivants, avec une pléiade d’événements dont les plus chanceux en frissonnent encore. Sur l’heure du départ, on se presse devant les stands de souvenirs, où la foule s’arrache goodies, t-shirts et même des épées Minecraft.

On quitte Paris le porte monnaie plus léger, et le sourire jusqu’aux oreilles. Les discussions fusent au bord de la Gamobile, où l’excitation de cette journée ne retomba point de si tôt.

La Paris Games Week c’est énorme, il y a tant à voir et à faire qu’on se sait plus où donner de la tête. Si vous avez l’occasion d’y aller un jour, faites le, vous ne le regretterez pas.

A propos de Estelle 13 Articles
Une noob à votre service ! Mangavore et amatrice de jeux vidéo, en quête de vérités farfelues à partager.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.