SkyForge, le MMORPG nouvelle génération

Skyforge forme divine
Crédits : skyforge.game-guide.fr

Skyforge est un MMORPG qui vous demandera modestement d’être adoré tel un dieu ! Mais évoluer sans avoir de niveaux, viser pour cibler les ennemis ou soigner son arbre de talent plus que son équipement, ne sont pas dans nos habitudes de joueurs.

Skyforge est une création de l’éditeur My.com, développé par une équipe russe répondant au nom de Allods Team, qui a en partie travaillé sur le projet d’Heroes of Might and Magic V. Skyforge est un MMORPG très original, qui possède un gameplay très dynamique comme celui d’un God Of War, ainsi que des influences du titre de NCSOFT : Tera.

Histoire de vous mettre dans l’ambiance, voici le petit speech de Skyforge :

« Dans l’univers de Skyforge, les dieux tirent leurs pouvoirs de leurs disciples. La planète Aelion était autrefois un monde libre et protégé par la plus grande divinité Aeli qui a aidé la civilisation à s’épanouir. Aeli a disparu, laissant derrière lui un monde de disciples qui n’est protégé que par les Immortels (dont les joueurs) et quelques dieux mineurs. Les joueurs auront le prestige, la renommée, et leurs propres adeptes pour devenir eux-mêmes de puissantes divinités, leur permettant ainsi de protéger Aelion et contrer ces invasions. » – Wikipédia

Le décor planté, entrons maintenant dans le vif du sujet et explorons plus en détails cet univers.

– Le Gameplay –

Skyforge se veut accessible et donc facile à prendre main. On accroche vite au combat, où vous devrez viser pour utiliser au mieux vos compétences, comme dans un jeu de plateforme. Le style est moins strict que sur Tera ce qui facilite le jeu. On notera aussi la possibilité de jouer avec une manette. Un petit détail sympa : vous aurez l’occasion de faire des « Finish him » (référence à Mortal Kombat). Effectivement lors de vos combats, vous pourrez achever vos ennemis avec un coup fatal différent selon la classe que vous jouez.

Le monde d’Aelion fonctionne un peu comme Warframe. Vous évoluez sur différents sites débloqués au cours de l’histoire. Vous pourrez refaire les différentes missions et régions préalablement terminées, ce qui vous permettra d’obtenir plus de prestige (préparez-vous à farmer). Les régions sont des zones ouvertes où vous pourrez progresser à votre allure, sans subir la pression de vos compagnons de donjon. Vous pouvez rencontrer d’autres joueurs libres dans ces zones. La capitale sera votre point de rassemblement avant de partir pour une mission. Vous y trouverez aussi des zones importantes : comme le parc, le centre de recherche, la salle de la grandeur etc…

– Le Prestige –

Comme dans tout bon MMORPG, il vous faudra gagner en expérience et prendre des niveaux. Or dans Skyforge, il n’y a pas de niveau mais du prestige (qu’on appelle aussi « Ilvl » sous-entendu Item Level). Vous pouvez augmenter votre prestige en investissant des étincelles dans l’Atlas de l’Ascension et en améliorant vos objets, ou en renouvelant votre équipement avec des items plus performants. Les missions et les régions sont accessibles, si et uniquement si, vous avez le niveau de prestige requis.

– Les Monnaies –

Skyforge possède de nombreuses monnaies dont voici une liste des principales (mais non exhaustive) :

  • Crédits : monnaie fictive du jeu.
  • Argent : argent réel.
  • Fils célestes : monnaie pour acheter des costumes.
  • Gouttelettes de Myrrhe : monnaie liée aux panthéons (guilde).
  • Étincelles : obtenues en récompense dans les missions et les régions, elles vous serviront à améliorer votre atlas de l’ascension.
  • Étincelles de classe : les étincelles de « classes » (étincelles de froid, de bravoure, de justice, etc…) sont obtenues lorsque vous avez atteint les bases de votre arbre de talent. Elles vous seront utiles lorsque vous souhaiterez développer votre atlas de l’ascension.

N’oubliez pas que Skyforge est un F2P Freemium. Le jeu est gratuit mais moyennant finance, il vous permettra d’évoluer plus rapidement. Inutile de crier au Pay2Win, ce n’est pas le cas. C’est ni plus ni moins qu’un avantage considérable pour grimper les échelons. Sans oublier que si vous êtes un gros joueur (l’abus de MMO est dangereux pour la santé, à consommer avec modération), vous pouvez notamment échanger vos crédits IG pour de la monnaie « Argent », et vous payer un abonnement premium sans débourser un euro !

– Les Classes –

Skyforge multi classes
Crédits : gardoum.com

Le point fort de Skyforge est son nombre de classes et sa capacité à en changer, tout en gardant un seul et même personnage. Au départ, vous aurez le choix entre trois classes bien distinctes. Au cours de votre aventure, il vous sera possible d’en acquérir de nouvelles via un outil appelé l’Atlas de l’Ascension. Les trois premières classes auxquelles vous avez accès dès le début sont les suivantes : Le Paladin (le tank), le Cryomancien (le DPS magique) et le Lumancien (le soutien).

Une fois que vous aurez choisi votre classe, vous devrez progresser dans un premier temps, afin de compléter votre « Atlas de base ». Vous atteindrez ensuite un nouveau stade, qui vous permettra de débloquer l’Atlas de l’Ascension (forme supérieur de l’Atlas). Votre Atlas de l’Ascension est en fait un arbre de talents, dans lequel figurent un atlas dit « général » (Ascension), et un autre spécifique à votre classe (Assassin, Sorcier, Chevalier, etc…). Pour changer de classe comme d’équipement, rien de plus facile : il vous suffira simplement de ne pas être en combat.

Accrochez-vous, c’est là que ça se complique ! Les personnages n’évoluent pas sous la forme de niveaux, et plusieurs classes sont disponibles sur un même personnage. Comment exprimer cela de manière plus explicite ? Cette vidéo récapitulative vous aidera à y voir plus clair, et vous apprendra tout ce dont vous aurez besoin de savoir sur l’Atlas de l’Ascension et les classes.

– L’Ordre –

L’Ordre est basé sur le même concept que les Fiefs dans Warlords of Draenor. Pour les non joueurs du plus célèbre des MMORPG, je vais vous expliquer le principe de l’Ordre en deux points rapides :

  • Je vous remets dans le contexte : vous êtes un « demi-dieu ». Vous êtes encore en train de faire vos preuves, et voilà que des personnes commencent à vous vénérer (génial non ?). Ils vous créent une statue à votre effigie dans la salle des grandeurs, et vous offre un temple dans la foulée. Vous allez donc pouvoir profiter de vos nouveaux adeptes, afin d’obtenir de nouvelles ressources, plus de prestige, etc…
  • Concrètement, lorsque que vous aurez atteint un certain niveau de prestige, vous pouvez envoyer vos adeptes en missions (ils partent entre 15 mins et 8h IRL) et à leur retour, vous obtiendrez (si bien sûr la mission réussie) des bonus sous forme de ressources utiles au développement de votre temple. Plus vous prenez soin de votre temple et plus vous gagnerez en prestige. Un fait non négligeable car cela vous prendra très peu de temps par session de jeu, et s’avérera fort utile par la suite.

– Mon avis –

 

Après quelques semaines de jeu, Skyforge a finalement réussi à gagner sa place dans ma steamlist. C’est un F2P plutôt sympathique, où l’originalité est au rendez-vous ! La possibilité de changer de classe comme bon vous semble est assez surprenante. Le dynamisme des combats de plus en plus tactiques voir intenses, associé aux Finish him spectaculaires, lieront bientôt votre temps libre à Skyforge, comme des zanpakutō aux shinigamis.

A propos de Paolo 51 Articles
Jeune trentenaire, vétéran des jeux vidéo, je serai votre rédacteur le plus fidèle !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*