Dofus ou Wakfu, lequel choisir ?

Dofus ou Wakfu lequel choisir
Crédits : wakfu

Vous hésitez entre Dofus ou Wakfu ? Découvrez à travers ce guide les deux univers loufoques d’Ankama Games.

Le plus gros point commun entre Dofus et Wakfu n’est autre que leur créateur, l’éditeur français Ankama. Le nom de la société est issu de la contraction des prénoms des trois entrepreneurs : ANthony, KAmille, EmMAnuel. À l’origine, cette société a été conçue pour faire de la prestation de services sur le web. Puis les fondateurs se sont tournés vers le jeu vidéo en 2003. Un an plus tard, l’orientation stratégique du groupe changea du tout au tout avec l’apparition de leur plus gros projet : DOFUS.

Les points communs entre Dofus et Wakfu

Tout d’abord, on retrouve facilement dans ces deux univers l’humour d’Ankama, mais aussi la direction artistique de style manga ou encore le modèle économique. Le bestiaire est également assez similaire aux deux opus.

Vous pouvez aussi vous associer à d’autres joueurs pour accomplir les quêtes et terminer les donjons. De plus, vous pouvez avoir des compagnons de voyage comme des personnages élémentaires et d’autres créatures : comme un Krosmoglob ou un Protoflex. La mauvaise nouvelle c’est qu’ils s’obtiennent uniquement moyennant des Ogrines : la monnaie IRL d’Ankama.

Ankama games

Par contre, même si les classes peuvent paraître semblables au premier regard, elles ont des rôles très différents. Le gameplay change lui aussi totalement entre ces deux jeux : c’est particulièrement sur ce point que vous ferez votre choix entre Dofus et Wakfu.

Les points forts de Dofus

Les sorts

Vous avez dans Dofus de nombreux sorts (22 par classe) que vous pouvez débloquer au fil des niveaux. Par conséquent, vous devez choisir lesquels maximiser en premier.

Chacun de vos sorts est assigné à un élément : Terre/Force; Eau/Chance; Air/Agilité ou Feu/Intelligence. Vous pouvez obtenir d’autres compétences pour capturer un groupe de monstres par exemple. Et c’est loin d’être tout. Vous avez la possibilité de déverrouiller un sort vous permettant de lancer un boomerang. Mais pas n’importe lequel, car ce dernier a la capacité de voler des points de vie à vos adversaires. Il existe une autre compétence intéressante à se mettre sous la dent : celle permettant d’invoquer une arkane ou un chafer qui se battront à vos côtés, ou même une cawotte pour vous soigner.

Invocations

L’élevage des dragodindes

Dans Dofus, vous pouvez élever vos propres dragodindes. Ce hobby demande du temps et de l’assiduité, mais à terme est fort lucratif !


Il vous faut d’abord obtenir le sort. Pour ce faire :

  1. Farmez ou achetez 50 feuilles et 50 fleurs d’eucalyptus.
  2. Obtenez le niveau pour faire le donjon du Koulosse (ou faites vous aider par un joueur haut level).
  3. Battez le boss et échangez vos ressources contre le sort.
  4. Vous êtes désormais en mesure de capturer des dragodindes !

Si l’élevage de dragodindes vous plaît vraiment, voici un site qui vous explique en détail comment procéder : Secrets-Dofus.fr.

Les dragodindes

La forgemagie

Dans Dofus, vos objets ont des caractéristiques et le forgemage est capable de les modifier. Pour devenir un forgemage, il vous faut passer lvl 65 dans ce milieu. Si vous désirez par exemple modifier les caractéristiques d’une paire de botte, il vous faut d’abord progresser dans votre métier de cordonnier, avant de passer cordomage.

Dora avant apres
Crédits : SparnaGames

Prenons un exemple simple, le Dora. Ce chapeau donne entre 1 et 60 de force et d’intelligence. Jouant un Sram (classe), vous désirez maxer le jet de force sans prêter importance à l’intelligence. Vous allez donc demander à un costumage de modifier votre objet. Et pour ce faire, vous avez besoin de runes.

Les runes s’acquièrent en tuant des monstres quelconques ou en brisant des objets. Si vous brisez un objet donnant de la force et de l’agilité, vous obtiendrez des runes de force et d’agilité. Plus l’objet donne de caractéristiques et plus les runes obtenues seront intéressantes. Sachez que certains joueurs forgemage possèdent déjà les runes, mais vous demanderont une participation financière lors de la transformation.

Et Wakfu alors ?

La citoyenneté

La citoyenneté est une jauge qui commence à zéro. Les bonnes actions rempliront cette jauge, tandis que les mauvaises la videront. Respectez l’environnement et accomplissez diverses tâches pour améliorer votre score. Pour gagner des points de citoyenneté, replantez des arbres quand il en manque ou combattez des monstres lorsqu’ils sont trop nombreux dans la zone. À l’inverse, semer des créatures déjà trop nombreuses, cogner un joueur ou faucher du blé alors qu’il est en pénurie, vous fera perdre des points.

Citoyenneté Dofus Wakfu

Si vous passez la barre des -50 points de citoyenneté, vous deviendrez un « hors la loi » et les autres joueurs pourront vous agresser sans perdre de points. Si vous perdez le combat vous irez en prison. Moins vous aurez de citoyenneté, plus vous y resterez. Un gros malin a réussi à cumuler -17000 points. Il est resté en prison durant 34 heures de jeu ! Sachant qu’il faut être connecté pour que le décompte s’active, ça fait réfléchir…

Écosystèmeecosysteme_wakfu

Dans Wakfu, c’est à vous et au dirigeant de gérer le monde des douze. Dans chaque zone, vous aurez un récapitulatif de l’écosystème défini par le gouverneur. Si l’écosystème est correct, il vous octroiera des bonus. Par moment, vous aurez besoin de couper du bois, mais s’il y en a trop peu dans la zone vous devrez alors planter des arbres avant d’en couper. Aller à l’encontre de l’écosystème peut être dangereux pour votre citoyenneté. Si vous franchissez les limites vous pouvez devenir un hors-la-loi, voire même un criminel.

Politique

Vous pouvez devenir plus qu’un simple joueur dans Wakfu, car la nation a besoin de vous ! Chaque nation est régie par un joueur que l’on nomme le Gouverneur. Ce joueur est élu par ses compatriotes. Il vous faudra 1000 points de citoyenneté pour vous présenter et au moins 100 points pour pouvoir voter. Une fois que le Gouverneur accédera au pouvoir, il choisira lui-même ses alliés : « Chef des Gardes », « Ingénieur météo », « Trésorier », etc…

Politique Wakfu

Finalement, c’est une histoire de goût…

J’ai personnellement beaucoup joué aux deux ! J’ai commencé par Dofus, qui depuis mes débuts a beaucoup évolué. Puis je suis passé à Wakfu, qui comme son prédécesseur a pas mal changé lui aussi. Je n’ai aujourd’hui pas de préférence pour l’un ou l’autre. J’aime retrouver ces deux univers lorsque je joue avec des amis. Si malgré la lecture de cet article vous êtes encore indécis, je vous conseille de jouer avec un ami qui connaît déjà les ficelles.

Le mieux reste encore de les essayer. Vous pouvez créer gratuitement un compte Ankama. Sur Dofus, une modeste zone vous est dédiée si vous n’êtes pas abonné, mais elle est assez grande pour vous faire une idée. Si vous avez peur d’être freiné dans votre élan, testez donc Wakfu sur le serveur Dathura, où le jeu est totalement gratuit. Il vous sera toujours possible de passer premium et d’obtenir des avantages. Je vous laisse avec les trailers, afin de forger votre propre opinion sur le sujet.

A propos de Paolo 51 Articles
Jeune trentenaire, vétéran des jeux vidéo, je serai votre rédacteur le plus fidèle !

5 commentaires sur Dofus ou Wakfu, lequel choisir ?

  1. J’adore la conclusion sans parti pris alors que tout le monde est d’accord que la politique dans wakfu est un raté et que d’avoir trop écouté les joueurs pour leur faire plaisir sans proposer un contenu original comme l’avais fait Dofus rend Wakfu malheureusement tellement en dessous de ce qu’il aurait du être, conclusion Dofus reste meilleur au niveau intérêt du jeu.

  2. Merci beaucoup pour ton commentaire fort bien argumenté Johntoo ! Par contre, je ne suis pas entièrement d’accord avec toi sur ta critique de la politique dans Wakfu. En effet, je pense qu’Ankama a eu une bonne idée d’impliquer un peu plus les joueurs. Et ce sont ces derniers qui ruinent cet aspect du jeu ! Comme disait Paul Valéry, « le pouvoir sans abus perd le charme ». Il faudrait créer une alliance pour retourner le gouvernement… Je te souhaite bon courage !

  3. Et bien… ça ne m’a pas du tout aidé…
    J’espérais en apprendre un peu plus sur la base de chaque jeux et j’ai l’impression d’avoir plus eu surtout des données techniques, un peu comme si j’hésitais entre 2 voiture, que je me demande si elles sont essence ou diesel et qu’on me dise que l’une à un poste cd et l’autre l’emplacement pour une clé usb.
    Je viens de passer sur linux et je me chercher un mmo. Je voulais voulais en apprendre plus sur chacun des deux (genre si c’était des rpg, action rpg, simulation, stratégie, tour par tour, ATB, etc.) mais mise à part que dans dofus y a 22 sorts, qu’il faille payer et que dans wakfu si on est un méchant citoyen on va en prison, j’ai pas vraiment appris ce que sont ces jeux, comment ils se jouent etc.
    Bon ce post n’avait peut-être pas cette vocation là non plus, je me suis peut-être simplement égaré.
    Merci quand même!

    • Bonjour Bob,

      Je suis vraiment désolé que mon article n’ait pu répondre à tes attentes. Tu as raison, il s’adresse effectivement à des joueurs ayant déjà une petite idée sur ces deux jeux. En fait, il existe déjà de nombreux sites, très bien faits, qui te proposeront des tests « généraux » sur Dofus et Wakfu. Je t’invite à visiter par exemple le site Jeuxvideo.com (même si les articles sur ceux-ci datent un peu…).
      Une fois que tu auras quelque peu défriché les principes de base de Dofus et Wakfu, et peut-être testé rapidement les deux, reviens alors sur mon petit article : il pourra alors peut-être t’aider à faire le bon choix ! 😉 A très vite, et merci pour ton commentaire fort bien argumenté !

  4. J’ai joué à dofus plus jeune et comme bon nombre de personnes j’ai arrêté à la sortie de la 2.0, et par nostalgie j’hésite à reprendre dofus mais sans être abonné c’est vraiment galère malheureusement… Du coup je crains de devoir passer à Wakfu même si les dragodindes, les lieux vont me manquer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*