Darius Top S7 – Tuto FR : Guide pour Carry avec Darius

Darius est une véritable brute qui ne fait pas dans le détail. Je vais vous donner tous les bons conseils pour carry votre team avec la Main de Noxus.

Les plus aigris diront que Darius est un champion totalement unbrain. Certes, ils n’ont pas tort… Mais je vais tâcher dans ce guide de vous montrer qu’il existe un fossé entre les Darius de bac à sable et les Darius réellement skillés.

Les counters

Les champions à distance avec de l’escape du style Kennen, Quinn ou Vlad sont de véritables cauchemars pour Darius, particulièrement en phase de lane. Pour la simple et bonne raison que même après l’utilisation de votre grappin, ils pourront encore s’enfuir.

En revanche, jouer contre Yasuo, Irelia ou Trundle est assez jouissif. En effet, vous avez l’avantage de pouvoir placer un dot et de récupérer énormément de dégâts avec votre passif une fois celui-ci appliqué.

Les runes

Deux solution s’offrent à nous. Si vous tombez contre un AD, vous aurez alors besoin d’AD flat sur les marques, d’Armure flat sur les sceaux et de Magic resist par lvl sur les glyphes. Ces glyphes vous permettront d’être plus relou pour les ennemis AP en late game. Pour les quintessences, deux Attack Speed vous permettront de placer vos marques plus rapidement sur votre cible. Et pour finir, une quintessence de Movement Speed.

En revanche, si vous tombez contre un AP, optez pour de la RM en flat sur les glyphes.

Les maîtrises

Je vous conseille de prendre une Ferveur du Combat. Les dégâts que cette maîtrise confère, ajoutés aux dégâts de votre passif, vous offriront des dégâts insanes en 1v1. Et pas que !

Je prends également Armure Runique pour augmenter les soins de Darius sur son Q spell.

Le build

Ce build vous permettra d’entrer dans les teamfights sans être skillé.

On commence par une Lame ou un Bouclier de Doran, en fonction du match-up. Ensuite, partez sur un Phage et des Boots, Mercury ou Tabi Ninja selon vos besoins. Terminez le Couperet Noir et enchaînez sur une Plaque du Mort et un Visage Spirituel. Ces trois items forment le core de Darius.

Sortez une Hydre Titanesque si votre team manque de dégâts, ou un Gage de Sterak pour canaliser le burst ennemi.

Achevez votre build avec l’item Lithoplastron de Gargouille. Cela rendra votre champion complètement débile en teamfight ! Vous profiterez de son actif sans perdre de dégâts sur votre ultime. En effet, ce dernier inflige des dégâts bruts aux champions ennemis.

Les sorts

L’ordre des sorts est très simple. On commence par monter le Q. On enchaîne sur le Z pour l’optimisation des dégâts et on finit par le E. Evidemment, le bouton très skillé R est à up dès que possible !

Par-contre si vous jouez contre un tank, je vous conseille plutôt de monter le E à la place du Z, pour le gain de pénétration d’armure.

La phase de lane

Après le côté technique, passons à la pratique. Pour bien commencer avec Darius, n’hésitez pas à harrasse votre adversaire avec votre Q spell ou une petite auto-attaque lorsqu’il veut récupérer un CS.

Après avoir atteint votre niveau 6, si votre adversaire est mort ou a back, n’hésitez pas à bien push pour que vos ennemis perdent des sbires. Vous pouvez si vous le désirez faire une petite décale mid pour faire craquer un flash ou gratter un kill. Mais surtout, mettez un gros coup de pression.

Lorsque vous vous faites agresser par deux personnes, essayez de placer un Q spell sur les deux assaillants. Mettez vos stacks sur une personne, achevez-la avec le bouton “skill” (aussi appelé Guillotine Noxienne), puis placez vos marques grâce à un sort ou à une auto-attaque. Enchaînez ensuite sur la deuxième proie en utilisant une seconde fois le bouton “skill. Vous ne trouvez pas ce gameplay passionnant ?

Tips

Passons maintenant à quelques subtilités sur ce champion.

Le premier et le plus utilisé de tous est le reset d’auto-attaque. Le principe est simple : faites un clic droit puis lancez votre Estropiaison pour placer vos marques plus rapidement. Il est également possible de réaliser cette action avec l’Hydre Titanesque.

Un autre petit coup fourré permet de surprendre votre adversaire. Vous aurez juste besoin de deux touches, votre A et votre Flash. Chargez votre Décimation et à la dernière seconde, flashez. Le malotru n’aura pas le temps de réagir et succombera ! Faites néanmoins attention à ne pas vous miss pour vous éviter tout type de désagréments, surtout de la part de votre équipe.

Terminons sur un concept un peu plus sympa mais aussi un peu plus compliqué. Il est possible de cancel un dash ennemi avec votre E. Cette mécanique peut vous sauver la vie dans des situations difficiles.

En teamfight

Votre job ne sera pas trop compliqué en teamfight : taper et tanker ! Non, plus sérieusement, vous devez faire attention à votre positionnement et essayer d’éliminer rapidement le carry, avant qu’il ne vous fasse trop de dégâts. Une fois cela fait, vous n’aurez plus qu’à spammer le bouton R sur tout le reste du groupe !

Avant de nous quitter, voici une dernière mécanique fort sympathique à réaliser en teamfight. Placez quatre gouttes sur un ennemi, puis appuyez sur votre Q. Si le sort touche la personne en hémorragie et d’autres joueurs, le Q spell va tout simplement partager l’hémorragie sur les ennemis touchés et ce sera un festival.

Et voilà, c’est terminé pour ce tuto, j’espère que vous aurez apprécié. N’hésitez pas à visionner la vidéo que je vous ai réalisée pour compléter cet article.

A propos de Florian 9 Articles
Joueur de League of Legends et amateur de MMORPG, je réalise ce que je sais faire le mieux : des gameplays en vidéo, rien que pour vous.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.