Bravely Second : End Layer, quand stratégie rime avec fantaisie !

Bravely Second : End Layer
Crédits : Square Enix

Bravely Second : End Layer, la dernière perle de Square Enix, est désormais disponible sur la Nintendo 3DS. La paix au royaume de Luxendarc est à nouveau menacée. Sauvez  Agnès Oblige des griffes du Kaiser Oblivion !

Bravely Second : End Layer, sorti le 26 février 2016, est le nouveau RPG à ne pas manquer sur Nintendo 3DS. Il fait suite aux aventures d’Agnès et ses compagnons dans le premier titre « Bravely Default », développé par Sillicon Studio. Et devinez sous quelle bannière s’affichent nos héros ? Si je vous dis Final Fantasy, Kingdom Hearts, ou encore l’inoubliable Dragon Quest… ah vous chauffez ! C’est nul autre que Square Enix bien sûr, cette société japonaise mondialement reconnue pour ses jeux de rôle.

N’ayant qu’une poignée d’heures de jeu à mon actif, je ne peux vous donner que mes premières impressions sur ce concentré de fantaisie à la sauce kawaii~. Ikuzo mina !

Bravely Second : End Layer
Crédits : Square Enix

Commençons par l’univers de Bravely, où les attentes de certains joueurs sont passées à la trappe tandis que d’autres y ont trouvé leur compte. Pour tout vous dire, les plaines et donjons de Luxendarc n’ont pas vraiment changé. On a plus de niveaux à explorer et le confort en jeu s’est légèrement amélioré. Les décors sont certes un peu plus poussés que dans Bravely Default, mais rien d’extraordinaire non plus.

Après le rendu reste de qualité, les dialogues sont amusants et l’action bien présente. Comme on dit souvent, on ne change pas une recette qui marche. Tant pis pour les frustrés !

Les mécanismes de combat sont plus ou moins identiques à Bravely Default. Vous devrez faire les bons choix, au bon moment. On est aussi très content de retrouver les protagonistes et d’observer leur évolution. Mais là encore aucun grand chambardement à l’horizon. Le seul point marquant est le nombre de classes jouables s’élevant à 30.

On ne peut qu’apprécier ce monde d’héroïc-fantasy et sa bande de justiciers à la bouille toute mignonne. Comme l’impétueuse Magnolia Arch (ci-dessous), l’un des nouveaux personnages de Bravely Second. N’est-elle pas à croquer ?

Bravely Second : End Layer Magnolia
Crédits : Square Enix

Le scénario quant à lui suit son cours, avec comme fil conducteur l’enlèvement d’Agnès Oblige par le vilain Kaiser. Ce dernier s’oppose farouchement à l’ascension d’Agnès au pouvoir, et à cette nouvelle ère d’utopie qu’elle espère apporter. L’histoire est toujours aussi prenante, et les cinématiques vous laisseront sans voix.

Voici un petit aperçu du jeu pour les curieux et autres amateurs de RPG :

Vous avez donc pour mission de sauver la demoiselle en détresse. Flanquez une bonne dérouillée au Kaiser et restaurez la paix, comme le digne héros (ou la digne héroïne) que vous êtes. Pour cela gagnez un max d’exp lors des combats, débloquez des classes en collant des beignes aux boss ennemis, et empochez les items rares !

Autrement dit, vous aurez du pain sur la planche et la promesse de jouer de longues heures pour arriver à vos fins. Toute la joie du RPG à la Final Fantasy !

Bravely Second vous a tapé dans l’œil ? Téléchargez la démo du jeu sur le Nintendo e-shop, accessible depuis votre 3DS. Vous pouvez aussi bénéficier d’une réduction à l’achat du jeu jusqu’au 10 mars 2016, si vous jouez à la démo avant cette date. N’attendez plus, soyez brave !

A propos de Estelle 13 Articles
Une noob à votre service ! Mangavore et amatrice de jeux vidéo, en quête de vérités farfelues à partager.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.